Guyane, suite et fin

De Cayenne à la frontière Brésilienne, à Saint Georges de l’Oyapok, il y a 200 km.

Nous avons fait un petit détour par la piste menant au saut Maripa.

Le pont dit binational est construit depuis 2011, mais n’a été ouvert qu’en 2017. Auparavant, on traversait l’Oyapoque en pirogue ou en barge pour le véhicules.

Il existe encore un traffic intense de bateaux entre Saint Georges et Oyapoque pour les passagers. Et puis il y a l’orpaillage clandestin et ses commerces dérivés : approvisionnement en nourriture, matériel, carburant, prostitution…

Saint Georges de l’Oyapok (Guyane)
Le pont binational

2 réflexions sur « Guyane, suite et fin »

  1. Je viens de regarder sur une carte pour vous situer. Deux grandes villes et un fleuve dont le nom fait rêver. Bonne route !
    Je travaille jeudi et vendredi. Je te donnerai des nouvelles de l’efs Et de chaton. Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *